Ouvrir un compte en banque en Espagne

Documents et frais

Si vous prévoyez de rester en Espagne plus de 6 mois, vous aurez probablement besoin d’un compte.

Ouvrir un compte en banque en Espagne

Pour les étrangers en Espagne, il existe deux types de comptes en banque : les comptes pour les résidents et ceux pour les non résidents. Les non résidents doivent fournir un passeport ou des papiers d’identité valides dans leur pays (passeport, carte d’identité…, mais vous pouvez avoir des problèmes en présentant un permis de conduire, cela dépendra de la banque). Ensuite, dans les 15 jours suivant l’ouverture du compte, vous devrez prouver votre statut de non résident en fournissant un certificado de no residencia. Vous pouvez demander et obtenir cette attestation au commisariat local.

Tous les deux ans, la banque est censée vérifier votre statut de non résident. Si jamais vous devenez résident après avoir ouvert le compte, vous devez en informer la banque et fournir une copie de votre tarjeta de residencia.

En réalité, beaucoup de banques ne demandent pas le certificado de no residencia. Si une agence le réclame, nous vous recommandons d’aller dans une autre agence de la même banque ou dans une autre banque pour éviter de vous embêter.

Que faut-il pour ouvrir un compte :

  • avoir 18 ans minimum
  • preuve d’identité avec photo (passeport, carte nationale d’identité du pays d’origine pour chacun des demandeurs)
  • preuve de statut ou d’activité professionnelle (contrat de travail/fiche de paie, lettre du comptable/de l’avocat, attestation de paiement de pension ou prestation d’invalidité, carte d’étudiant). Ce document est demandé depuis 2007 part la Banque d’Espagne pour lutter contre le blanchiment d’argent.
  • le Numéro d’identification d’étranger pour les résidents (NIE ou Número de Identificación de Extranjeros).
  • un justificatif de domicile (facture d’électricité, permis de conduire ou relevé d’impôts ; ce document ne doit pas avoir plus de trois mois)

Frais et services

En terme de frais et de services, les comptes des non résidents sont pratiquement les mêmes que les comptes des résidents. Les seules différences sont que la banque refusera peut-être de vous vous fournir une carte de crédit ou de vous autoriser un découvert. Si vous rencontrez une banque qui prend des commissions exorbitantes pour les étrangers, nous vous conseillons de changer d’agence.

Un dernier mot pour clore la section “ouvrir un compte” : si vous faites le dépôt initial dans une autre monnaie, demandez à ce que la monnaie soit convertie immédiatement en euros (nous connaissons des cas où c’est devenu un vrai problème plus tard). La banque ne devrait pas vous facturez plus que la commission habituelle qu’elle se prend pour les changes.

Pour les étrangers en Espagne, il existe deux types de comptes en banque : les comptes pour les résidents et ceux pour les non résidents. Les non résidents doivent fournir un passeport ou des papiers d’identité valides dans leur pays (passeport, carte d’identité…, mais vous pouvez avoir des problèmes en présentant un permis de conduire, cela dépendra de la banque). Ensuite, dans les 15 jours suivant l’ouverture du compte, vous devrez prouver votre statut de non résident en fournissant un certificado de no residencia. Vous pouvez demander et obtenir cette attestation au commisariat local.

Tous les deux ans, la banque est censée vérifier votre statut de non résident. Si jamais vous devenez résident après avoir ouvert le compte, vous devez en informer la banque et fournir une copie de votre tarjeta de residencia.

En réalité, beaucoup de banques ne demandent pas le certificado de no residencia. Si une agence le réclame, nous vous recommandons d’aller dans une autre agence de la même banque ou dans une autre banque pour éviter de vous embêter.

Que faut-il pour ouvrir un compte :

  • avoir 18 ans minimum
  • preuve d’identité avec photo (passeport, carte nationale d’identité du pays d’origine pour chacun des demandeurs)
  • preuve de statut ou d’activité professionnelle (contrat de travail/fiche de paie, lettre du comptable/de l’avocat, attestation de paiement de pension ou prestation d’invalidité, carte d’étudiant). Ce document est demandé depuis 2007 part la Banque d’Espagne pour lutter contre le blanchiment d’argent.
  • le Numéro d’identification d’étranger pour les résidents (NIE ou Número de Identificación de Extranjeros).
  • un justificatif de domicile (facture d’électricité, permis de conduire ou relevé d’impôts ; ce document ne doit pas avoir plus de trois mois)

Frais et services

En terme de frais et de services, les comptes des non résidents sont pratiquement les mêmes que les comptes des résidents. Les seules différences sont que la banque refusera peut-être de vous vous fournir une carte de crédit ou de vous autoriser un découvert. Si vous rencontrez une banque qui prend des commissions exorbitantes pour les étrangers, nous vous conseillons de changer d’agence.

Un dernier mot pour clore la section “ouvrir un compte” : si vous faites le dépôt initial dans une autre monnaie, demandez à ce que la monnaie soit convertie immédiatement en euros (nous connaissons des cas où c’est devenu un vrai problème plus tard). La banque ne devrait pas vous facturez plus que la commission habituelle qu’elle se prend pour les changes.

Est-ce que cet article vous avez aidé?

Avez-vous des commentaires, suggestions ou des questions, sur ce sujet? Demandez-les ici: